BURKINA : LA POLICE MUNICIPALE VEILLE AU RESPECT DE L’ARRÊTÉ PORTANT INTERDICTION DE LA CONSOMMATION DE LA CHICHA



Une vingtaine de maquis dans plusieurs arrondissements de la capitale ont reçu la visite de la police municipale. L’objectif était de s’assurer du respect effectif de l’arrêté portant interdiction de la consommation de la chicha dans les lieux publics.



A l’issue de cette opération une centaine de tubes à chicha ont été saisis. Aussi, des gérants ont été sensibilisés sur l’arrêté portant interdiction de la consommation de la chicha et sur les conditions à remplir pour l’ouverture d’un maquis, notamment l’acquisition de l’autorisations d’ouverture et du certificat de désinfection.



En rappel l’arrêté portant interdiction de la consommation de la Chicha a été pris le 6 avril 2021 par le maire Armand Roland Pierre Beouinde , qui explique cette mesure par la lutte contre la prolifération des bars à chicha, le proxénétisme, la prostitution, le racolage et le manque d’hygiène.
Djami news Djamila Topan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s