Il est important de scolariser les filles…


Les femmes ont une place prépondérante dans nos sociétés, malheureusement, à travers l’Histoire, elles ont été arbitrairement et injustement marginalisées et défavorisées sur divers aspects de la vie : éducation, travail, politique… Aujourd’hui tout indique que le développement est impensable sans les femmes, leur éducation est un donc un impératif.

La non-scolarisation des jeunes filles prive le monde d’une énorme ressource humaine. Instruites, les femmes pourraient contribuer fortement au bien-être du monde, à la réduction de la mortalité, à la promotion de l’éducation, à la lutte contre certaines maladies, à l’accroissement de l’économie, et cela fortifierait la démocratie pour une société stable et juste.

Les femmes ont des potentiels incommensurables, et, comme pour tout être humain, l’éducation permettrait de les faire éclore et de les mettre au profit de leurs communautés , mais malheureusement, dans de nombreux pays, les filles n’ont toujours pas la possibilité d’aller à l’école ou d’achever leur éducation pour des raisons diverses : questions de sécurité, problèmes financiers, obstacles institutionnels et culturels, pression en faveur des mariages précoces, harcèlement et violences sexuelles en milieu scolaire comme en dehors du milieu scolaire, contraintes religieuses, vulnérabilité au SIDA.


Le foyer d’une femme scolarisée est plus épanoui

Une femme heureuse et instruite s’occupe mieux de son foyer ! Les femmes étant un pilier essentiel de la famille, si une femme est instruite elle saurait mieux gérer les dépenses et contribuer à faire des économies. Elle pourrait s’occuper de l’éducation des enfants, avoir des connaissances sur l’hygiène et la nutrition et y être plus attentive. Une femme instruite saurait aussi mieux gérer l’espacement des naissances.

Elle se protège mieux contre les maladies

Les femmes qui vont à l’école se prémunissent mieux contre les maladies et les infections sexuelles, elles savent aussi comment éviter les grossesses non désirées. Selon les témoignages d’une sage-femme, les femmes scolarisées respectent mieux les consignes pendant les grossesses, elles comprennent à quel point c’est important, ces femmes sont moins touchées par la mortalité prénatale, néo-natale et maternelle. Les femmes instruites deviennent plus rigoureuses pour la vaccination, leur sens de l’hygiène et de la bonne nutrition les mettent à l’abris de nombreuses maladies (ainsi que les membres de leur famille car elles savent comment les protéger). Elles font attention à la malnutrition qui touche 3,1 millions d’enfants de moins de 5 ans.
Sources (fr.wfp.org programme alimentaire mondiale)

L’économie prospère avec les femmes

Les femmes effectuent 66% du travail mondial et produisissent 50% de la nourriture mondiale, pourtant elles ne perçoivent que 10% des revenus ! Aujourd’hui elles représentent 70% des plus pauvres du monde.
Sources (idées4development.og)

En revanche, quand les femmes savent lire et écrire, elles gèrent mieux leurs activités et arrivent à générer plus de profit (que cela soit dans le commerce, l’agriculture, ou en entreprises…) L’école leur donne la latitude d’entreprendre dans différents domaines, selon leurs prédilections.

Elle participe à la consolidation de la démocratie

L’éducation permettra de réduire les disparités qui existent entre les hommes et les femmes. Instruites, elles seront en mesure de prendre part aux élections et de faire des choix éclairés, elles pourront aussi êtres candidates aux élections et proposer un programme.

Les femmes seront plus aptes à prendre part aux débats politiques, à faire valoir leurs points de vue, à défendre leurs intérêts. Car elles forment une masse d’électrices importante, et elles sont autant touchées que les hommes par les décisions politiques.

Consciencieuses et respectueuses de leurs droits et de leurs devoirs, elles participeront à la vie sociale et politique, ainsi qu’à la bonne marche de la démocratie.

En plus de la scolarisation des filles, il faut œuvrer pour une éducation de qualité et aider celles qui ont commencé à avancer dans les études car elles sont nombreuses à abandonner en cours de route.

Quand on éduque une fille , on éduque toute une nation

Tels sont les propos de la Présidente de l’UNICEF France, Michèle Barzach sur France Info le 8 octobre, à l’occasion de la deuxième édition de la Journée Internationale des Filles , pour démontrer l’importance de l’éducation des filles.

L’éducation des filles est l’investissement le plus puissant pour le développement et l’avenir d’une nation.

Djamila TOPAN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s