Une coalition des organisations de la société civile (OSC) lance une plateforme de veille citoyenne Agir contre les inégalités

Une coalition des organisations de la société civile (OSC) représentées par (l’association des femmes juristes, le balai citoyen, Oxfam, le Spong, la confédération paysanne du FASO) a procédé Ce mardi 17 novembre 2020, au lancement de la plateforme de veille citoyenne agir contre les inégalités. Une plateforme qui vise à informer la population sur les inégalités et à amener les candidats aux élections présidentielles à tenir compte des inégalités dans leurs programmes.

Informer l’opinion publique sur les programmes des candidats ayant pris l’engagement à lutter contre les inégalités au Burkina FASO, est l’initiative de la coalition des organisations de la société civile (OSC) représentées par (l’association des femmes juristes, le balai citoyen, Oxfam, le Spong, la confédération paysanne du FASO) à travers sa plateforme http://www.agircontrelesinégalité.com.

Ce projet permet d’être au cœur des programmes des candidats aux élections présidentielles, de suivre l’évaluation de ces programmes faites par des experts et d’avoir des informations sur les inégalités.
Selon Monsieur PORGO Issoufou membre de la coordination de la coalition, les inégalités au Burkina FASO sont criardes, c’est la raison pour laquelle ils ont mis en place cette plateforme. Pour lui, Agir contre les inégalités est un puissant outil numérique de veille citoyenne. A l’en croire, la plateforme développe 6 fonctions essentielles à savoir leurs structures menant la campagne agir contre les inégalités, leurs actions, leurs recommandations, les évaluations, l’Actualité, et les ressources. Aussi ajoute-t-il « nous suivons de près les déclarations politiques, après les élections, nous allons faire un travail de veille citoyenne pour que le président élu tienne compte de ses engagements ».
En ce qui concerne l’évaluation des programmes des candidats, Monsieur
Sore chercheur au laboratoire genre et développement de l’université joseph KI ZERBO affirme que « 9 candidats ont pris l’engagement de lutter contre les inégalités.

Il s’agit des candidats Roch Marc Christian KABORE, de Zephirin DIABRE, de Tahirou BARRY, de Eddie KOMBOIGO, Abdoulaye SOMA, Yeli Monique KAM, Kadré Desiré OUEDRAOGO, Gilbert Noel OUEDRAOGO et Ambroise FARAMA ». Il ajoute que « quand on regarde au fond des 9 programmes il y a plusieurs éléments qui ressortent. Il y a un engagement sur certains points que les candidats ont pris pour lutter contre les inégalités, et on sent ces engagements au niveau des questions de santé, des questions d’éducations, des questions de positionnement des jeunes et des femmes sur la sphère de la décision, mais sur beaucoup plus d’autres questions, les candidats sont restés un peu vague sur la question des inégalités. En gros, on a senti qu’il n’y a pas un très grand engagement des candidats pour lutter contre les inégalités.

Peut-être que nous, nous avons tenté de rapprocher cela aux normes édictées par le manifeste, qui sont différents des manières de faire, d’écrire les programmes. Mais on sent déjà effectivement les questions d’inégalités ressortent dans les programmes, même si les engagements des candidats ne sont pas à la hauteur de nos attentes ».
Les membres de la coalition invite donc la population à consulter la plateforme http://www.agircontrelesinégalité.com, afin de se rassurer que les programmes proposés par les candidats contiennent des stratégies ambitieuses mais réalistes de réduction des inégalités , avant d’opérer un choix .

Djamila TOPAN.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s