le verdict du procès du recrutement frauduleux de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) est tombé

Le directeur des ressources humaines de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) avait été arrêté le jeudi 21 février 2019, suite à une enquête de la gendarmerie pour présomption de fraudes dans le recrutement de 85 agents administratifs au compte de la CNSS en 2018.

Selon des sources, plusieurs admis avaient des liens familiaux avec certains employés de la Caisse. (L’épouse, la nièce et le neveu du DRH, Norbert Zéba, principal organisateur du test de recrutement).

L’affaire avait été présenté devant la juridiction, et la première audience était le 26 octobre 2018 et cela s’est tenue jusqu’au 21 juin ,2019.

Aujourd’hui, le verdict du procès du recrutement frauduleux de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) est tombé. L’épouse de l’ex DRH écope d’une peine de12 mois ferme et 500.000 FCFA d’amende assortie de sursi.

Zèda Norbert, ex DRH,quant à lui écope d’une peine de 30 mois d’emprisonnement ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. Sawadogo Daniel, l’ex chef de personnel a pris 20 mois de prison ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique.

Les condamnés ont 15 jours pour faire appel

Djamila TOPAN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s