JICUAO2019: c’est parti pour la deuxième édition Le comité

d’organisation de la deuxième édition des Journées d’intégration  culturelle des universités de l’Afrique de l’ouest ( JUCUAO) a animé une conférence de presse, le dimanche 17 novembre 2019 à Ouagadougou. Il s’est agit de donner les couleurs de l’activité prévu du 21 au 25 de ce mois.
Le comité d’organisation des Journées d’intégration  culturelle des universités de l’Afrique de l’ouest ( JUCUAO) veut contribuer à la promotion de la culture dans la sous-région Ouest africaine et faciliter l’intégration entre les scolaires et les étudiants.
C’est pourquoi, il organise du 21 au 25 novembre prochain, la deuxième édition des JUCUAO sous le thème :« Valeurs culturelles et patriotisme en milieu scolaire et universitaire pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD)». Celà est dit au cours d’une conférence de presse, qu’il a animé ce dimanche 17 novembre 2019 à Ouagadougou.
Selon son président, Henri Rapademnaba, plusieurs activités sont au programme, notamment des ateliers, des visites de sites touristiques et un village des communautés dont les différentes pays présent vont valoriser leurs patrimoines.  « Une nuit d’intégration sera organisée afin de récompenser des porteurs de projets», dit-il. Et de poursuivre que l’innovation majeure des JICUAO 2019 est l’instauration du «prix ODD». A l’écouter, ce prime est l’œuvre du Plateforme nationale des jeunes pour les  objectifs du développement durable (PNJ/ODD). «Six candidats porteurs de projets venus de nombreux pays seront en compétition et le vainqueur sera accompagné du début jusqu’à la finalisation de son projet», renchéri M.Rapademnaba. Du reste, il fait savoir que le budget alloué à l’organsaiton est d’environ 10 millions 800 mille Francs CFA.

Ajouter uneLe président du comité d’organisation des JICUAO 2019, Henri Rapademnaba: «Un dispositif sécuritaire sera mis en place vu le contexte du pays». légende

  Quant au représentant de la République du Bénin, Roger Atana, il affirme que les JICUAO sont une aubaine pour son pays de collaborer avec ses voisins. De ses dires, c’est un cadre de formation, d’informations et de sensibilisation de la frange jeune de la nécessité de la consommation du patrimoine culturel africain. Tout en invitant les élèves et étudiants à faire pérenniser l’activité, il rappelle que c’est à travers le réseautage que les solutions aux problèmes liés aux études viennent.

Ajouter Les journalistes se sont intéressés l’objectif de l’activité. 

Le président adjoint du comité d’organisation, Toussaint G. Yanogo informe que huit pays de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine seront au rendez-vous dans la capitale Burkinabè. Il s’agit entre autres du Sénégal,  du Niger, de la Côte d’Ivoire et de la Guinée Bissau. Pour terminer, il a remercié les partenaires financiers et techniques dont le ministère en charge de la culture.
Frank POUGBILA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s