Rimkieta : Un quartier impraticable en saison pluvieuse et poussiéreux en saison sèche

Rimkiéta est un quartier du Nord-ouest de la ville de Ouagadougou au Burkina Faso. Loti en 2002, et relevant de la Commune de Boulmiougou et du Secteur 14, Rimkiéta est un vaste quartier où ont été construits les premiers logements sociaux du Burkina Faso. Cependant nous constatons que cette zone est confrontée à des problèmes de voiries.

Google.com

Les routes de Rimkieta sont dans un piteux état. En période hivernale, nombreux sont ces habitants qui font le chemin de croix pour accéder à leur porte. Il est impossible de parcourir un bon kilomètre sans courir le risque d’atterrir dans un nid de poules. En effet, l’absence de voies bitumées sur les principales voiries rend les routes impraticables. Inondations, noyades, patinage et autres sont des réalités auxquelles est confrontée la population. Même calvaire en saison sèche à cause de la poussière. En effet la voie de Rimkieta est tellement couverte de poussière en saison sèche que les habitants des autres quartiers l’on surnommé (quartier poussiéreux). Aux heures de pointes, c’est le calvaire total raconte un usager « impossible de voir de l’avant à cause de la poussière ce qui crée des accidents permanemment. On est tout le temps obligé de s’arrêter en cours de route pour se débarbouiller afin de ne pas arriver tout couvert de poussière au service et c’est déplorable pour un quartier loti depuis 2002.
Que les autorités nous viennent en aide
Les commerçants aux abords se plaignent de l’état de la route. « Nous souffrons énormément » déclarent-ils. Car l’état défectueux de la route nous empêche de vaquer à nos occupations ce qui occasionne des pertes considérables.
« Mon restaurant ne marche plus car les clients se plaignent de la poussière. Toutes nos activités sont en ralenti. Les commerçants aux abords des voies sont obligés de tout le temps nettoyer leurs matériels pour ne pas que ceux-ci soit endommagés par la poussière » affirme madame S. A 
Témoignage de Alima ZONGO, habitante de Rimkièta
« J’ai l’impression que le quartier Rimkiéta semble avoir été oublié dans les plans d’aménagement. Plus de 10 ans que j’habite le quartier, je n’ai pas encore vu une action de la mairie ou du gouvernement pour aménager les routes. Je sollicite qu’ils tournent leur regard vers mon quartier en vue de le désenclaver et ainsi améliorer les conditions de vie de la population. Pour parcourir quelque 3 kilomètres il faut environ 45 minutes avec tous les risques de casser mon moyen de transport. C’est déplorable.
 Délimité par le chemin de fer au Sud, par la route nationale 3 et un cours d’eau au Nord et enfin par le barrage n° 1 à l’Est, Rimkiéta a toutefois un excellent potentiel de développement qui ne demande qu’à être emménagé (espaces de maraîchage, d’élevage, d’écotourisme…).
TOPAN SE DJAMILA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s